The boroughs of Brussels: Art Nouveau and Hannon House

Saturday 29 June 2024

Marie and Edouard Hannon discovered Art Nouveau at the 1900 Paris Exhibition and asked their friend, architect Jules Brunfaut, to design a house that would bring together the complexity and beauty of the revolutionary artistic trend.

The House is the expression of Mrs. Hannon’s combined interest in botany and poetry, a flagship architectural building, and a portrait-house of the family.

The tour will continue with a guided walk along Avenue Brugmann to discover more flagship houses built in Art Nouveau and Art Deco styles. We will learn about the urbanisation of these boroughs in the 19th century.


    This part is to be filled only if you have a guest

    The guest is a member of Carrefour européen:
    YesNo

    The guest is a member of Carrefour européen:
    OuiNon

    Please note: The member shall forward all relevant information on the activity to his/her guest.


    Rates: Members: €24 €; Non-members: €27.

    Please download the full programme for further information.

    Payment is due upon registration. Kindly pay the full amount with reference 'HANNON' to Carrefour européen asbl: IBAN: BE80 0013 9258 8277 BIC: GEBABEBB. Registration is effective only after receipt of the payment within 4 working days!

    The activities of Carrefour européen are open only to staff of European or international institutions.

    Click in the box (or tap your touch screen) to display a calendar and choose the current date.


    Les faubourgs bruxellois : Art Nouveau et Maison Hannon

    Samedi 13 avril 2024

    Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

    Marie et Edouard Hannon découvrent l’Art Nouveau à l’Exposition de Paris 1900 : ils demandent à leur ami l’architecte Jules Brunfaut de leur construire une maison-synthèse de la beauté et de la complexité de ce courant révolutionnaire à l’époque.

    La maison combinera le goût pour la botanique de la maîtresse de maison avec le penchant du propriétaire pour la poésie, devenant un bâtiment de référence et aussi une maison-portrait de cette famille.

    Nous poursuivrons notre promenade guidée le long de l’Avenue Brugmann, entre Saint-Gilles, Ixelles et Uccle. Nous admirerons plusieurs maisons emblématiques de l’Art Nouveau et de l’Art Déco et découvrirons les petites et grandes histoires de l’urbanisation au XIXe siècle dans ces faubourgs bruxellois.


    Max Hallet – Victor Horta

    Mardi 17 octobre 2023 à 19 heures

    COMPLET

    Construit en 1902-1905 pour l’avocat et politicien Max Hallet par le chef de file de l’Art nouveau – l’architecte Victor Horta – l’Hôtel Max Hallet (1904) ouvre ses portes sur un univers magique mêlant courbes et contre-courbes, matériaux précieux, verrière polychrome.

    Dix années se sont écoulées depuis sa toute première œuvre Art Nouveau et Horta se tourne déjà vers une nouvelle tendance.

    Las, sans doute, de ses décorations tortueuses, de ses coups de fouet qui l’avaient rendu célèbre, il envisage avec cette maison de passer à quelque chose de plus sobre, de plus simple.

    Le propriétaire de l’hôtel Max Hallet vous propose un exposé au cours d’une visite spéciale qui vous fera découvrir les coulisses de la restauration de l’hôtel Hallet.


    Musée et Jardins van Buuren

    Samedi 9 septembre 2023

    Construite en 1928 dans le style de l’Ecole d’Amsterdam, la maison des époux David et Alice van Buuren combine la chaleur d’un foyer à la richesse d’un musée.

    L’ensemble Art Déco, pensé dans les moindres détails, offre à voir sculptures, vitraux, objets de décoration et mobilier rare, ainsi qu’une impressionnante collection de tableaux signés par des artistes renommés du XVIe au XXe siècle : contemporains de Pierre Brueghel l’Ancien, James Ensor, Vincent Van Gogh, Henri Fantin-Latour, Constant Permeke ou encore Gustave van de Woestijne.

    Le magnifique jardin autour de la demeure plus qu’un détour pour la splendide roseraie de Jules Buyssens, le Labyrinthe ou encore le romantique Jardin secret du cœur de René Pechère.