Histoire de ne pas rire. Le surréalisme en Belgique

Dimanche 14 avril 2024 à 11 heures

1924

2024

Centième anniversaire de la naissance du surréalisme

Paul Nougé

Comme à Paris, les activités surréalistes commencent dans notre pays avec des pamphlets audacieux du poète Paul Nougé, entre autres, véritable fil rouge de cette exposition.

Rachel Baes – l’amour fou

Les surréalistes originaux de Belgique vont au-delà de l’esthétique pure : ils veulent transformer le monde avec leur art subversif.

Dans Histoire de ne pas rire, nous accordons une attention particulière à leurs contacts internationaux, au contexte politico-historique et aux femmes artistes importantes.

L’exposition propose des œuvres signées, entre autres, de Paul Nougé, René Magritte, Jane Graverol, Marcel Mariën, Rachel Baes, Leo Dohmen, Paul Delvaux ainsi que Max Ernst, Yves Tanguy, Salvador Dalí, Georgio de Chirico et bien d’autres.


Le Vieux Lille et l’exposition temporaire au Musée La Piscine à Roubaix

Samedi 20 avril 2024

COMPLET

Lille naît de l’eau, celle de la Deûle, rivière secondaire au débit modeste mais située sur un axe de circulation majeur, entre les grandes villes flamandes et les foires de Champagne.

La ville se développe initialement sur un point de rupture de charge de la Deûle, qui nécessite le déchargement des bateaux jusqu’à une section plus navigable de la rivière.

Lille sera tour à tour flamande, bourguignonne, espagnole avant de devenir française en 1667, lors de la conquête de la ville par Louis XIV.

L’exposition temporaire : Le Musée La Piscine présente un ensemble d’œuvres des XIXe et XXe siècles issues d’une collection d’art privée rassemblant peintures, sculptures et dessins aux noms prestigieux (Victor Hugo, Cocteau, Vieira da Silva, Vuillard, Dali…).


THE WORLD OF BANKSY

Samedi 24 février 2024

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

Bruxelles et le Musée Banksy présentent une exposition qui rassemble le plus grand nombre d’œuvres murales grandeur nature du street artiste de Bristol.

Ces œuvres reconstituées ainsi que d’autres pièces relatant la riche carrière de Banksy ont été installées dans les locaux mythiques d’une ancienne maison de tissus au cœur de la ville de Bruxelles.

Banksy est sans aucun doute le street artiste le plus célèbre et le plus controversé du moment.

L’exposition présente également des reproductions de certains de ses travaux d’atelier, ainsi que des éléments visuels animés et des vidéos.

…et ce n’est pas tout !

Une équipe d’artistes de rue internationaux (aussi anonymes que Banksy) a reçu les clés de ce lieu magique et l’a transformé en un voyage plein de surprises. Ils vous guideront à travers le monde en un seul endroit.

Ne manquez pas cette exposition !


In the Eye of the Storm – Modernism in Ukraine, 1900–1930s

Samedi 27 janvier 2024

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

En devenant membre, vous serez informé de nos activités dès leur publication.  Si vous êtes fonctionnaire ou agent européen (ou contractuel assimilé), il vous suffit de remplir la demande d’adhésion en ligne ou de télécharger et de nous renvoyer le formulaire de demande d’adhésion

Le mouvement moderniste en Ukraine s’est développé sur fond d’effondrement des empires, de Première Guerre mondiale, de lutte pour l’indépendance et de création de l’Ukraine soviétique.

Malgré ces profonds bouleversements, les premières décennies du XXe siècle ont été le théâtre d’expérimentations artistiques audacieuses et d’un véritable épanouissement de l’art, de la littérature et du théâtre en Ukraine

Mettant en lumière un éventail de styles artistiques et d’identités culturelles diverses, l’exposition In the Eye of the Storm présente plus de soixante œuvres dont la plupart ont été prêtées par le Musée national d’art d’Ukraine (NAMU) et le Musée du théâtre, de la musique et du cinéma d’Ukraine afin de les protéger de l’invasion russe en Ukraine.

Une exposition d’avant-garde qui résonne tout particulièrement aujourd’hui.


James Ensor – Inspired by Brussels

Samedi 2 mars 2024

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

L’année 2024 marquera le 75e anniversaire de la mort de James Ensor.

L’exposition « James Ensor – Inspired by Brussels » se déroulera au Palais de Charles de Lorraine, un joyau caché au cœur de Bruxelles et le lieu où James Ensor, dès 1887, allait à jamais conquérir le monde de l’art aux côtés de cercles artistiques tels que « Les XX ».

Lors de cette exposition, vous découvrirez des peintures célèbres, telles que la première scène de masques d’Ensor « Les masques scandalisés ».

Vous comprendrez en outre comment la ville d’Ostende a façonné le langage imagé et distinctif d’Ensor.

L’exposition offre une rare opportunité de découvrir 30 dessins de sa main. Une occasion unique car l’œuvre dessinée d’Ensor est très fragile et est donc rarement exposée.


L’avant-garde en Géorgie (1900-1936)

Dimanche 14 janvier 2024

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

En devenant membre, vous serez informé de nos activités dès leur publication.  Si vous êtes fonctionnaire ou agent européen (ou contractuel assimilé), il vous suffit de remplir la demande d’adhésion en ligne ou de télécharger et de nous renvoyer le formulaire de demande d’adhésion

C’est en 1918, à la suite de la chute de l’Empire russe et de la révolution d’Octobre, dans un contexte mondial tourmenté, que la Géorgie proclama son indépendance.

Parenthèse enchantée de courte durée s’achevant avec l’invasion soviétique de 1921, elle permit néanmoins à une foisonnante et inspirante création d’avant-garde de se déployer.

L’exposition ouvre le festival Europalia Georgia avec la présentation d’un chapitre largement tombé dans l’oubli de l’histoire de l’art des avant-gardes européennes.

L’avant-garde en Géorgie est présentée et contextualisée à travers un large corpus d’œuvres (peintures, dessins, livres, films, photographies, décors et costumes de théâtre et de cinéma, etc.) principalement conservées en Géorgie.

Des mouvements aussi divers que le (néo-)symbolisme, le futurisme, le dadaïsme, le zaoum, le toutisme, l’expressionnisme, le cubisme ou le cubo-futurisme y cohabiteront dans une effervescence créative inédite.


Europalia : Géorgie une histoire de rencontres

Samedi 18 novembre 2023 à 14h30

En devenant membre, vous serez informé de nos activités dès leur publication.  Si vous êtes fonctionnaire ou agent européen (ou contractuel assimilé), il vous suffit de remplir la demande d’adhésion en ligne ou de télécharger et de nous renvoyer le formulaire de demande d’adhésion

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

Dans le cadre d’Europalia Georgia, le Musée Art & Histoire accueillera une exposition patrimoniale qui se penchera sur la culture, l’histoire et l’art de la Géorgie depuis le néolithique.

À la charnière entre Orient et Occident, traversée par des voies commerciales reliées aux routes de la soie et objet des ambitions des grandes puissances qui l’ont de tout temps entourée, la Géorgie a été un lieu de rencontres et d’échanges dont elle a nourri sa culture. En résulte un patrimoine d’une richesse inouïe.

Bien culturel le plus ancien de Géorgie, le vin produit depuis au moins 8000 ans servira de point de départ à l’exposition.

Le travail du métal – or et bronze – occupera également une place cruciale dans le parcours.

Chrétienne depuis le 4e siècle, la Géorgie parviendra à s’affirmer entre les 11e et 13e siècles, période de l’âge d’or de la Géorgie unifiée


Exposition Josef Hoffman

Samedi 21 octobre 2023 à 10 heures

En devenant membre, vous serez informé de nos activités dès leur publication.  Si vous êtes fonctionnaire ou agent européen (ou contractuel assimilé), il vous suffit de remplir la demande d’adhésion en ligne ou de télécharger et de nous renvoyer le formulaire de demande d’adhésion

Vous trouverez des photos de cette activité dans notre galerie de photos.

L’exposition Josef Hoffmann – Sous le charme de la beauté qui se tiendra au Musée Art & Histoire sera une occasion unique de découvrir un artiste qui considérait la beauté comme un élément essentiel à la transformation individuelle et sociale.

Vers 1900, la ville de Vienne était le centre palpitant du vaste empire des Habsbourg. Durant cette époque mouvementée régnait aussi un incroyable esprit d’optimisme dans les arts.

portrait de Josef Hoffman

L’un des pionniers de l’architecture et du design au XXe siècle fut Josef Hoffmann.

En octobre 1955, Josef Hoffmann se rend à Bruxelles à l’occasion du 50e anniversaire de la maison Stoclet, projet qui deviendra connu sous le nom de « palais Stoclet » et qui aura marqué un tournant dans la vie et la carrière de l’architecte et designer viennois.

Cette première rétrospective à Bruxelles présente un éventail d’œuvres connues ainsi que plusieurs pièces rares provenant de collections privées.

Ses beaux objets d’usage courant, fonctionnels, ont pour vocation d’agrémenter et d’embellir le quotidien du plus grand nombre. Pour le jeune Hoffmann et ses amis, l’art avait même pour vertu de « guérir » l’âme humaine.